Return to site

Évolution de la qualité de vie au bureau

Enquête baromètre de l’observatoire Actineo

· Études

On entend parler de plus en plus souvent des aménagements des lieux de travail. A cet effet, l’observatoire Actineo a publié en 2017 une enquête baromètre sur la qualité de vie au bureau. Cette dernière s’intéresse de plus près aux lieux de travail réellement utilisés et à la perception des salariés français.

Le bureau fermé est toujours la norme

Le bureau fermé est la configuration la plus utilisée actuellement. Qu’il soit individuel ou collectif, il accueille 65 % des actifs. Tandis que les espaces collectifs ouverts ne sont utilisés que par 29%. Enfin, 6 % des salariés ne disposent pas d’un poste de travail attitré.

Les autres espaces de travail sont encore minoritaires. Les espaces de confidentialités ou les bulles ne sont disponibles que pour 7 % des actifs par exemple. Même taux pour les espaces d’innovation, comme les fablabs, ou de coworking. Quand ils sont présents, plus de 54 % des actifs les utilisent régulièrement (quotidiennement ou plusieurs fois par semaine).

Pour la détente, les espaces de repos commencent à se développer, ainsi que les jardins et les espaces verts. Ils dépendent naturellement de la taille de l’entreprise. 14 % des entreprises ayant plus de 250 salariés proposent ainsi plus de quatre espaces de détente. Quand ils sont disponibles, ils sont utilisés par 71 % des actifs.

L'engouement pour le télétravail

Seulement 8 % des salariés pratiquent régulièrement (plus d’un jour par semaine) le télétravail et 17 % occasionnellement. Cependant, un quart des salariés aimerait travailler uniquement en télétravail s’ils avaient cette possibilité.

48 % des salariés sont amenés à travailler (régulièrement ou occasionnellement) hors des locaux de leurs entreprises. Ils sont même 28% à être des travailleurs « nomades » réguliers travaillant dans divers endroits publics : restaurants, cafés, bibliothèques publiques, transports en commun, espaces voyageurs et hôtels. Toutefois, la majorité travaille essentiellement à domicile ou dans les autres locaux fournis par leurs entreprises.

Les « tiers lieu » englobent les espaces de coworking, les fablabs et les incubateurs. Ils sont utilisés par un quart des actifs. Les deux tiers de ces utilisateurs sont globalement satisfaits par ces espaces de travail. Ils permettent, pour plus de 40% d’entre eux, de nouvelles rencontres intéressantes aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Le second intérêt réside dans la souplesse de ce cadre de travail qui permet de travailler entre deux déplacements/rendez-vous.

Les autres critères de la qualité de vie au bureau

L’intérêt du travail (38 %) et la localisation géographique (32 %) contribuent grandement à la satisfaction du travail. Plus de 28 % des salariés apprécient également la qualité de vie de leur travail et la conciliation entre leur vie professionnelle et privée.

80 % des salariés sont satisfaits de leur qualité de leur vie au travail dont 17 % sont très satisfaits. 74 % sont ainsi satisfaits des espaces dédiés au travail collectif.

Ce que les salariés voudraient améliorer ? Une plus grande liberté pour l’aménagement du temps de travail est ainsi appréciée par plus de 55 % des actifs. Tandis que 20 % aimeraient choisir plus librement le lieu de travail adapté à leurs besoins. Enfin, les salariés actuels expriment des besoins importants comme une fluidité plus accrue pour « l’interaction entre l’humain et la technologie », un encouragement et une amélioration de la créativité et profiter de plus de bienfaits en terme de santé et de bien-être.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly